Figurants

Par Georges Didi-Huberman

(extrait de l'essai "Figurants": "Moshen Makhmalbaf et Laura Waddington")

...Dans un recent film vidéo intitulé Border et consacré aux réfugiés du camp de Sangatte, Laura Waddington est parvenue à trouver la forme plastique juste pour un choix du tournage proche de l'aporie: il s'aggisait de partager la vie et le risque encouru par les sans-papiers afghans ou irakiens cherchant obstinément à passer la frontière en direction de l'Angleterre. C'etait en 2002: l'illégalité de la situation, la police à l'affût, les courses à travers champs, l'omniprésence de la nuit seulement éblouie par le danger des projecteurs d'hélicoptères, tout cela donne aux images de son film leur condition d'invisibilité, mais aussi, plus puissamment, de proximité avec ces hommes, ces femmes et ces enfants dont on ne voit presque jamais les traits - dont on entend, à un moment, les clameurs désesperées face à la police -, mais dont le film réussit à construire, admirablement, comme un poème, la dignité. Rendre aux figurants leur dignité, c'est-à-dire, d'abord, leur figure: l'éthique d'une image dépend souvent de cela.

Georges Didi-Huberman, "Figurants", Dictionnaire Mondial des Images, Nouveau Monde Editions, Paris 2006